#interroger

Il y a une lourde gêne à parler aujourd’hui des difficultés des hôpitaux en France, de la crise des moyens ou du mal-être du personnel hospitalier, voire des temps d’attente qualifiés d’insupportables dans les services d’urgence. Car ces jours-ci, l’hôpital est tête en bas. À la mi-novembre, la moitié des 36 hôpitaux de Gaza…

En France, les médicaments connaissent un problème de financement, de justice et de raison. Quelques chiffres d’abord : un budget de la Sécurité sociale de 470 milliards d’euros, largement supérieur à celui de l’État. Dans ce budget, celui de l’Assurance maladie pèse 247 milliards d’euros.

L’aide médicale d’État (AME) est un dispositif créé en 1999 à visée à la fois humanitaire, inclusive et de protection de la santé, destiné à assurer des droits à la santé pour les personnes en situation irrégulière. Certains politiques tentent aujourd’hui de le remettre en cause.

Poursuivant notre série, nous avons demandé au pneumologue Michel Fournier, longtemps chef de service à l’hôpital Bichat à Paris, avant de devenir directeur médical des hôpitaux de Paris puis conseiller médical de l’ARS d’Île-de-France, de nous décliner des raisons d’agir.

André Grimaldi est une personnalité à part, un de ces rares médecins qui ont chevillée au corps l’importance du collectif. Soigner, c’est aussi prendre sa part pour un monde solidaire. Depuis plus de vingt ans, il se bat pour l’hôpital et plus généralement pour le système de santé.

Quelle bonne idée d’avoir nommé Aurélien Rousseau au ministère de la Santé et de la Prévention ! Voilà une personnalité attachante, chaleureuse, efficace, pragmatique, avec en plus beaucoup d’humour. Cet ancien communiste – devenu socialiste, aujourd’hui donc au service d’Emmanuel Macron…

Ancien directeur général de Santé publique France, François Bourdillon revient sur la publication, début juillet, d’une vaste étude sur l’incidence de l’ensemble des cancers en France métropolitaine sur la période 2022-2023, où dépistage et prévention présentent notamment un bilan très moyen.

C’est une histoire qui a marqué. Non seulement en raison de la personnalité du médecin qui a été tué par un patient, mais aussi de la qualité humaine des réactions du monde de la psychiatrie devant ce drame. Si loin des réponses purement sécuritaires que l’on a actuellement…

En ces temps de démocratie grise, où les échanges tournent vite aux échanges d’injures, où les conflits sont perçus comme des échecs, la Convention citoyenne sur la fin de vie apparaît comme une belle éclaircie. Sandrine Rui a accompagné les 184 citoyens qui la composait.

Retour sur la très riche histoire de la production de films documentaires sur les personnes souffrant de fragilités psychiques depuis les années 1960, ou comment tenter de capter le regard de cet autre singulier a eu sur le genre documentaire tout entier une influence importante.