Vieux, inégaux et fous,
les fragiles de notre présent :
qu’ont-ils à dire,
qu’avons-nous à en dire ?

A la une

Le 24 avril 2024, France 3 difusait « Contrepoisons, un combat citoyen » documentaire coréalisé par Jean-François Corty et Valéry Gaillard, qui a pour objet une mobilisation citoyenne inédite et dissèque une problématique passionnante : les insuffisances des recherches autour des liens entre environnement et santé. Réflexions et regards croisés sur cette problématique.

Mal nommer les choses… La novlangue a un but : transformer la pensée sans que les locuteurs en soient conscients. À force de répéter les mots, vous finissez par les penser. C'est une pure manipulation dénoncée en son temps par G. Orwell, mais hélas parfaitement actuelle.

Chacun y va à pas comptés. Le plus lentement possible. L’État, le monde médical, les financeurs, le secteur privé… Et les vieux qui ont du mal à prendre part aux discussions concernant la prise en charge de leur vieillesse. Il y a pourtant des idées simples à mettre en place. En voilà quelques-unes pour commencer…

C’est quoi guérir ? Et une rémission ? À partir de quel stade invente-t-on un mot, et puis un stade, c’est quoi ? Un dépistage est-il un acte de prévention ? Les soins ont certes des effets, mais lesquels et sur quoi ? Être autonome dans ses décisions, bien sûr, mais avec quelle aide à la décision, justement ? C’est avec ces questions que trente ans durant Marie Ménoret a enquêté pas à pas sur les terrains de la médecine et de l’expérience du cancer.

Découvrir les articles par catégories

Filtrer selon vos humeurs