vieux

À la veille d'une réunion de travail sur le logement organisée par le CNaV, le 16 mai, au Théâtre du Soleil à la Cartoucherie, sous la houlette d'Ariane Mnouchkine, Francis Carrier revient sur cette ambiguïté des Ehpad, lieux de vie ou lieux de soins.

C’est mon fils Pierre, né en 2005, qui m’a dit d’aller voir Vortex. J’ai tardé, le film ne se jouait plus qu’au Brady, le vieux cinéma de Jean-Pierre Mocky. Alors, ce samedi après-midi de mai 2022, j’y suis allé, à la séance de 15h30.

VIF fête sa première année et comme bougie, nous vous invitons à souffler sur une soirée-débat le 31 mai, de 18 à 21 heures, dans l’amphi de l’Institut de relatons internationales et stratégiques (IRIS) à Paris.

Apprenant la construction d’un Ehpad de plus de 300 lits dans le nord de la France en pleine explosion du scandale Orpea, VIF a voulu aller voir et interroger les premiers intéressés, ou plus exactement les décideurs.

Réflexions autour d’images ordinaires, de photos prises par des amateurs, des portraits, des dessins, des œuvres de photographes de proximité. Comme un album auquel chacune et chacun sont invités à contribuer.

Notamment basée sur l’autosupport et l’identification à une population, l’approche développée dans la lutte contre le sida pourrait revaloriser l’image des vieux dans notre société, en leur donnant un rôle de pair ou d’accompagnant pour les autres vieux.

Réflexions autour d’images ordinaires, de photos prises par des amateurs, des portraits, des dessins, des œuvres de photographes de proximité. Comme un album auquel chacune et chacun sont invités à contribuer.

On aurait pu penser que la publication du livre de Victor Castanet serait suivie d’un débat éthique majeur sur nos choix de société, les conditions de vie, de fin de vie et de droits, ou l’accompagnement des vieilles et vieux…

À dix jours des élections, la pétition aux candidats à l‘élection présidentielle demandant la création d’un Conseil National Consultatif des personnes Vieilles a déjà recueilli plus de 900 signatures.

Le plus difficile ne fut pas d’arroser une dernière fois le papyrus sur le balcon, ni de fermer la croisée aux rideaux de batiste jaunis, ni de tirer la tenture de cretonne à la doublure de velours passé obscurcissant la pièce...