inégaux

« Le sujet de la fin de vie ne peut être abordé que la main tremblante », aurait dit le grand rabbin de France à Emmanuel Macron. Deux ans de débats, de concertations, de convention, et aujourd’hui, on attend… Revenons à quelques propos, un choix arbitraire bien sûr.

C’est quoi l’accompagnement des patients à l’autonomie en santé ? Quel est le rôle des associations, aujourd’hui faiblement reconnues alors que les besoins explosent ? Que veulent-elles ? Être des partenaires « réguliers », car comme dans la chanson, elles sont dotées « d’une bonne dose de savoir-faire » ?

Alors que la France est un pays record en matière de mauvais usage des médicaments, VIF organise le 24 janvier un débat avec Marisol Touraine, ancienne ministre et présidente de Unitaid, et Bernard Bégaud, ancien président de l’université de Bordeaux et auteur de La France malade du médicament.

Jean-François Corty est vice-président de Médecins du monde (MdM). Depuis deux mois, on le voit et on l’entend avec des mots d’une colère de moins en moins retenue pour évoquer la situation de plus en plus délicate et désormais catastrophique de milliers de personnes dans la guerre autour de Gaza.

À partir de soixante-dix heures d’enregistrement audio effectués à la demande d’une soignante auprès de 35 agents travaillant dans les établissements publics de soins, Caroline Girard et Franck Magloire nous livrent Les Hospitaliers, 100 pages incisives sur deux années tragiques du coronavirus.

Routines punitives – Les sanctions punitives du quotidien du XIXe, XXe siècle est un ouvrage collectif, passionnant sur le monde des petites et moyennes punitions dans nos institutions, que ce soit l’école, les asiles, les maisons de retraite. VIF a discuté avec deux de ses autrices.

Retour d’une pièce de Gisèle Vienne. Nous sommes dimanche et ce sont bientôt les fêtes. Il est 19h30. La beauté du spectacle tenait dans ses énigmes, dans sa force de dérangement. Adèle Haenel avait lu, après les applaudissements, un texte demandant un cessez-le-feu à Gaza. Dans le métro, sur la 5…

Récemment, à Lyon, à l’occasion d’un colloque franco-québécois, une question mise en travail m’a valu de me montrer « vif ». Tournant autour d’une affirmation sur le fait que la reconnaissance des droits n’allait pas sans exiger des devoirs, le sujet en valait la peine, m’a-t-il semblé.

Combien de jours a-t-il mis pour écrire son CV sur un carton et avec un nombre de mots limité ? Combien de fois a-t-il rayé l’un pour y substituer un autre ? Pas de roman, la place est rétrécie. Je suis surpris par cette adresse. J’imagine soudain que tous les chômeurs pourraient défiler dans le métro…

La thématique de la laïcité à l’hôpital public, et plus largement dans les services publics, remonte aux années 1990-2000. Elle revient d’actualité dans le contexte troublé actuel de nouveau conflit au Proche-Orient, montée de l’antisémitisme, wokisme, islamophobie, débat sur l’immigration…