inégaux

Le projet de loi Asile/Immigration propose de mettre en place un renforcement drastique de l’appareil législatif répressif pour limiter, empêcher, réprimer l’arrivée en France de personnes qui ont été contraintes de quitter leur pays pour des raisons…

Quand on évoque les droits des malades – et la loi du même nom, adoptée il y a vingt ans exactement –, on pense aussitôt hôpitaux. Et à juste titre. Mais les établissements hospitaliers ne sont pas les seuls concernés.

Cette jeune femme de 27 ans, que l’on voit devant sa tente assise sur un petit tabouret, corps droit en pleine nuit, a posté en 2010 un lourd dossier de 70 pages à Martin Hirsch, bref haut-commissaire aux Solidarités actives.

Comment faire état des failles qui font que chacun d’entre nous, à des degrés divers, peut souffrir dans sa tête ? Des fragilités ordinaires, avec lesquelles chacun se débrouille plus ou moins bien, dont nous voudrions parler ici pour essayer d’entendre ce marmonnement du monde…

« Décès de sa mère, compliqué pour elle, ne peut pas faire la cérémonie "normalement". »… « Personne décédée le 24 mai 2020 »… « Elle est malade et a de fortes pathologies. Beaucoup de ses proches sont décédés du Covid, elle vit dans l'angoisse. »…

Le 8 novembre 2022, le site d’investigation Disclose publie une information intéressante : la très proche famille de la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, possèderait 1,2 million d’euros provenant d’une compagnie pétrolière…

Le manque d’infirmières dans les hôpitaux gangrène les équipes de soin. Pourquoi ce métier si valorisé de l’extérieur connaît-il de telles difficultés de l’intérieur ? Stéphanie a 43 ans. Elle était infirmière, aujourd’hui, elle tient un bar-tabac-PMU.

Sociologue de la santé, Annie Thébaud-Mony combat les inégalités sanitaires et sociales. Plus particulièrement dans le monde du travail, à travers les maladies professionnelles, où son action s’associe à celle de collectifs locaux et de syndicalistes en quête de justice.

Mise en examen pour sa gestion des premières semaines de l'épidémie de Covid-19, Agnès Buzyn est sortie de son silence en chargeant fortement Emmanuel Macron et Édouard Philippe. « Non seulement j'avais vu, mais prévenu », a-t-elle martelé.

Peut-on définir la sobriété en matière de médicament ? Oui ! Par le simple bon sens (toujours préférable aux normes compliquées) : jamais de médicament quand cela n’est pas pleinement justifié, et ne surtout pas s’en priver dans le cas contraire…