Quel avenir pour la loi grand âge ?

À l’initiative des associations La Vie vieille, Vieux et chez soi, GreyPride et VIF

Anne Festa


Lundi 18 0ctobre 2021
18h30 – 20h30

Avec Monique Pelletier et Dominique Gillot, anciennes ministres, et Jérôme Guedj, ancien député. 


Débat citoyen animé par Éric Favereau et Véronique Fournier

Il n’y aura donc pas de loi grand âge d’ici l’élection présidentielle. Mais Brigitte Bourguignon, ministre déléguée en charge de l’Autonomie, l’a promis : plusieurs mesures financières imaginées pour prévenir la dépendance des personnes âgées seront glissées dans le PLFSS, la loi de finances annuelle de la Sécurité sociale.

Est-ce suffisant ? La mobilisation de la société autour de ce sujet essentiel qu’est son vieillissement est une urgence. Le Covid l’a démontré, beaucoup reste à faire pour rendre efficient le niveau de conscience collective sur la question. Or, c’est un préalable pour qui veut refonder le pacte social et intergénérationnel malgré l’allongement important des longévités. Prenons date ! Imaginons ensemble ce que nous aimerions que porte une loi grand âge, digne des enjeux évoqués. Imaginons aussi un collectif où la parole des premiers intéressés serait au centre de cette loi !

Venez en débattre le lundi 18 octobre, au Patronage laïque Jules Vallès. Avec Monique Pelletier, qui fut ministre de 1978 à 1981, aujourd’hui âgée de 95 ans, qui se bat pour le respect de la parole des vieux ; Dominique Gillot, secrétaire d’État à la Santé puis aux Personnes âgées entre 1999 et 2001 ; et Jérôme Guedj, ancien député, auteur d’un rapport sur l’isolement des personnes âgées, en juillet 2020.

Lundi 18 0ctobre 2021
18h30 – 20h30

72 av. Félix Faure, 75015 Paris

Entrée dans la limite des places disponibles.

Inscription gratuite et obligatoire : vieuxetchezsoi.asso@gmail.com